Choisir une rotule

Certaines photographies ne peuvent se faire à main levée et nécessitent l'utilisation d'un trépied muni d'une rotule adaptée aux réglages que l'on souhaite pouvoir réaliser. Parmi les points importants à prendre en compte, il y a :

- La charge admissible.
- Les possibilités de réglages.
- La précision des réglages.
- La présence d'un plateau rapide.
- L'encombrement.
- Le poids.
- Le prix.

 

La charge admissible

Pour les reflex, la charge admissible nécessaire est classiquement de 3 à 5 kg. Si vous possédez un boitier grand public avec une optique de kit, une rotule supportant 3 kg est suffisante. Si vous possédez ou pensez investir dans des optiques à grande ouverture, une charge admissible de 5 kg sera plus confortable. La différence de surcoût et de poids est d'ailleurs assez faible entre les 2 modèles.

 

Les réglages

Parmi les rotules existantes, on retrouve les modèles à boule, 3D, panoramiques, vidéo, à tête pendulaire ou encore les joysticks. Tout comme il n'est pas nécessaire de disposer d'un boitier professionnel pour tout faire en Automatique, il n'est pas forcément nécessaire de disposer d'un réglage micrométrique dans tous les axes ! Si la précision d'un niveau à bulle vous suffit, n'achetez pas une rotule 3D avec 3 molettes de réglage. Plus vous disposez de degré de liberté, plus vous avez de choses à régler avant votre prise de vue. Un joystick comme le 327 RC2 de Manfrotto est pratique car il se règle très rapidement, à condition de se contenter d'un niveau à bulle. Pour réaliser des panoramas, on recherchera plutôt une rotule pouvant tourner précisément suivant l'axe du trépied tout en maintenant l'appareil de manière stable comme la rotule ball MH055. Pour la vidéo, on disposera généralement d'une poignée pour pouvoir diriger son appareil tout en gardant un oeil sur la scène filmée comme la rotule vidéo 701HDV. Les adeptes de photos animalières s'intéresseront davantage aux têtes pendulaires car ils utilisent généralement des optiques lourdes mais ont besoin de pouvoir suivre rapidement un animal en mouvement.

En dehors de l'entrée de gamme, les rotules disposent d'une molette de réglage de la friction. Elle permet de rendre les réglages plus ou moins souples. La présence d'un plateau rapide est également un réel plus. Si vous êtes amenés à régulièrement mettre et enlever votre appareil de la rotule, il peut vous faire gagner beaucoup de temps que vous pourrez consacrer à des tâches plus importantes comme le cadrage de vos photos.

 

Poids et encombrement

Les rotules à boules sont sans doute parmi les modèles les plus légers et les moins encombrants. Si vous optez pour un modèle 3D ou vidéo, l'encombrement risque par contre d'être plus important suivant le nombre de poignées qui dépasseront de tous les côtés ! En hauteur, sachez qu'elles font entre 10 et 15cm et leur poids peut monter à plus d'1 kg.

 

Le prix

S'il peut paraître déraisonnable à monsieur tout le monde de dépenser des centaines d'euros dans une rotule, le marché actuel est ce qu'il est. Plus la rotule est complexe, plus elle est chère ! Les premières rotules de qualité sont à partir de 100 à 150€.