Choisir un trépied

Le choix d’un trépied est toujours délicat car il nécessite de faire des compromis sur de nombreux éléments :

- La charge admissible.
- Le matériau.
- La taille.
- L’encombrement.
- Le poids.
- Les fonctionnalités.
- Le prix.

 

La charge admissible 

Il faut prendre conscience qu’un trépied n’est pas qu’un simple accessoire et qu'il se choisit avant tout en fonction de ce que vous allez mettre dessus. Ainsi, un trépied conçu pour un compact n’est pas adapté pour un reflex. Il faut prévoir une marge suffisante au niveau de la charge admissible. Si vous mettez sur votre trépied une rotule de 600g, un boitier de 500g, un objectif de 500g et éventuellement un flash de 300g, vous arrivez déjà à un total de presque 2 kg. Une charge admissible 4 à 5kg devient alors tout à fait justifié.

 

Le matériau

Aluminium ou fibre de carbone ? La fibre de carbone est plus chère. Elle permet d’absorber un peu les vibrations et est plus légère. Si vous comptez vous promener régulièrement avec votre trépied, c’est sans doute la meilleure solution. Si votre trépied ne sera utilisé qu’en intérieur ou qu’occasionnellement, l’aluminium vous suffira amplement. Pensez également au fait qu’un trépied léger sera logiquement moins stable. C’est pourquoi une attache pour pouvoir fixer un sac et augmenter la stabilité de l’ensemble peut s’avérer très utile.

 

La taille et l'encombrement

Suivant votre taille, choisissez une hauteur de trépied vous permettant d’avoir votre viseur à portée des yeux ou presque. Prenez en compte le fait qu’une rotule rajoute entre 10 et 15cm en hauteur. Si vous souhaitez un ensemble compact pendant le transport, optez pour 4 sections au lieu de 3. La taille de trépied repliée s’en trouvera ainsi diminué.

 

Les fonctionnalités

Chaque gamme de trépied a ses propres caractéristiques et fonctionnalités. Certains présentent une attache pour pouvoir ajouter du poids à l’ensemble (typiquement votre sac photo). Il y a la présence ou non d’une colonne centrale réglable, de plusieurs niveaux à bulles, la possibilité d’incliner la colonne centrale à 90°, d’inverser complètement la colonne pour les macros proche du sol, … 

 

Le prix

Pour un achat, établissez un budget et voyez s’il est cohérent avec vos besoins, et n’oubliez pas qu’un trépied de quelques centaines d’euros représente une somme conséquente, mais ce n’est pas si cher que cela si vous le gardez ramené sur une période de 5 à 10 ans !